Le poivre noir est un condiment très pratique pour rehausser la saveur de certains plats, notamment dans le cadre d’un régime ou chez les personnes âgées qui trouvent la nourriture trop fade. Mais il cache aussi de nombreux bienfaits pour la santé.

La condition à respecter, pour éviter d’irriter les muqueuses intestinales, est d’éviter d’en consommer en cas d’ulcère de l’estomac, de gastrite ou d’hémorroïdes.

Le poivre noir est riche en composants qui stimulent la digestion, font du bien à l’humeur et soignent certains troubles respiratoires.

Raison 1: Pour la viande brûlée D’après une récente étude menée par des chercheurs de l’université d’Etat du Kansas, aux Etats-Unis, le poivre noir permettrait d’éliminer les molécules cancérogènes formées sur les viandes grillées.

Raison 2: Pour la digestion Il stimule la sécrétion de sucs gastriques, qui améliorent la digestion, et diminue la nausée, les ballonnements, les flatulences et la constipation.

Raison 3: Pour l’humeur La pipérine, un de composants du poivre noir, stimule la production d’endorphines. Cette hormone soulage le stress, diminue la douleur et augmente la sensation de bien-être.

Raison 4: Pour soigner la toux et le rhume. Vous avez probablement remarqué qu’en approchant votre nez au poivre, vous risquez d’éternuer. Cette propriété décongestionnante, ainsi que ses vertus antibactériennes, peut se révéler très utile en cas de trouble respiratoire comme le rhume, la toux grasse et la toux sèche.

Alors, on l’ajoute à nos plats, oui!!!😇