Depuis l’Antiquité, les pays d’Orient connaissent et consomment du gingembre sous différentes formes, soit cuit, cru, confit, en infusion, en jus frais, en poudre, en huile essentielle, etc. Vous ne serez pas déçu.

Propriétés aphrodisiaques

S’il est souvent connu pour ses propriétés aphrodisiaques et son utilisation culinaire de par le monde, le gingembre est aussi un classique de la médecine traditionnelle chinoise et ayurvédique.  Il possède mille et une vertus médicinales. Il est antibactérien, antiviral, antifongique, antiparasitaire et son effet réchauffant stimulera la circulation sanguine jusqu’à vos extrémités.

Puissants antioxydants et propriétés anti-inflammatoires

Le rhizome du Zanzibar officinale (appellation botanique du gingembre) est une source de plusieurs substances bioactives stratifiées de composés phénoliques. Ces composantes bioactives sont de puissants antioxydants et ont aussi des propriétés anti-inflammatoires, antidiabétiques, anticoagulants, anti-cancer et favorisent la régulation de l’angiogenèse.

Moins de douleurs et d’enflure

La consommation de gingembre chez l’être humain a été associée à une réduction des raideurs musculaires et des douleurs musculaires et articulaires. Une recherche a démontré que des sujets souffrant d’arthrose ou de polyarthrite rhumatoïde qui prenaient du gingembre en poudre chaque jour ont eu moins de douleurs et d’enflure que les participants qui n’en consommaient pas.

Renforcement du système Immunitaire

Une consommation régulière de gingembre renforce de manière importante le système immunitaire. Ses propriétés anti-inflammatoires réduisent les risques d’infections de toutes sortes et protègent contre les virus de l’influenza et les rhumes.

Certaines études réalisées démontrent que le gingembre stimule la sécrétion de la bile et l’activité de différentes enzymes digestives.  Il en résulte une digestion plus rapide des aliments.  Il facilite aussi la digestion en empêchant la fermentation des aliments. Le gingembre aide à réduire les taux de cholestérol élevés et, par le fait même, il contribue à diminuer les risques de problèmes cardiaques. De plus, il facilite le traitement de la perte d’appétit, de la dysenterie et de la diarrhée. Son utilisation a été associée au soulagement des douleurs, particulièrement celles reliées aux problèmes menstruels, aux brûlures d’estomac et aux effets secondaires de certains médicaments.

Voici d’autres effets favorables du gingembre qui ont été observés :

  • dans la lutte contre un virus respiratoire syncytial  qui peut causer des infections respiratoires;
  • ses propriétés anti-cancer en font aussi un traitement possible contre les cancers du côlon, du pancréas, des ovaires, du sein et de la prostate;
  • il aide à améliorer les fonctions cognitives du cerveau humain en  le protégeant des risques de développer la maladie d’Alzheimer;
  • il contribue aussi à réduire la nausée pendant la grossesse, la chimiothérapie et le mal des transports.

Le gingembre est connu des asiatiques depuis le début des temps.  Pourquoi ne pas l’inclure plus souvent dans votre alimentation maintenant que vous connaissez tous les bienfaits qu’il peut vous apporter.

Source : https://synergsupplements.com/tonique-immunitaire-citron-cidre-de-pomme/